mercredi 21 mars 2018

Film : "3 billboards Les panneaux de la vengeance - Martin Mac Donagh


Je ne sais pas trop par quel bout attraper ce petit compte-rendu. Il s’agit incontestablement d’un bon film, avec de très bons acteurs, en particulier Frances McDormand, une magnifique Mildred Hayes en colère, contre elle-même, contre le monde entier, et en particulier contre Bill Willoughby, shérif de la ville qui n’enquête pas assez vite à son goût sur le viol et le meurtre sordide de sa fille.

Nous voilà dans une petite ville du fin fond des USA, où racisme, alcoolisme, pauvreté font bon ménage. Ce film est violent, et nous sommes tout à fait dans la logique américaine de la vengeance, de la loi des armes. Un p’tit goût de Far-West moderne, incontestablement. Pour ma part, je n’adhère pas du tout à ce type de logique, et c’est pour cela que ce film me dérange.

Mais c’est une belle occasion de réflexion sur la vengeance, sur la colère, sur la violence. Un flic, Jason Dixon (Sam Rockwell, très bon lui aussi) défenestre un homosexuel, juste en face du commissariat… Un exemple de violence parmi d’autres. Le Far-West, donc ! Sam Rockwell et Frances McDormand ont eu un Oscar récemment pour leurs rôles.

Un Oscar à la colère. Pourquoi pas ! Mais on est bien loin de la guimauve médiatique en vigueur depuis quelques temps en France, qui nous vend de la bienveillance à longueur d’émissions…  Entre le Far-West et la fausse bienveillance, il y a sans doute un espace qui peut se dégager. Qui sait ?








          




 












Avec Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, Peter Dinklage, etc.




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire