jeudi 27 juillet 2017

Livre : "Apocalypse bébé" - Virginie Despentes


Drôle de bouquin pour un Despentes. La « marque de fabrique » n’est pas tout à fait là. Et pourtant, il n’y a pas d’erreur. Quelques allusions musicales, en particulier, nous rappellent qui est derrière la plume. Sans oublier les préférences sexuelles de la plupart des personnages. Le salut de la femme passe par l’homosexualité, sans ambiguïté.

C’est une plume à la fois plus sage, et parfois plus crue, presque vulgaire par moment, au détour d’une phrase. Bref, l’auteur sait nous surprendre. C’est une sorte de polar qui va virer au phénomène de société. Très actuel, et pourtant écrit en 2010. Le lecteur va se retrouver petit à petit dans une affaire de terrorisme. Un gros coup à Paris.

J’en ai déjà trop dit. Les personnages s’entrecroisent, souvent assez désagréables. Virginie Despentes aiment nous faire côtoyer des personnages improbables, imprévus, parfois très peu sympathiques. Ce roman a eu le prix Renaudot en 2010. Pourquoi pas. Cela confirme que je n’aime pas les prix, les classements, les médailles. Pour ma part, je trouve que l’auteur n’est pas au mieux de sa forme dans ce livre.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire