mercredi 17 février 2016

Livre : "La brigade du Rire" - Gérard Mordillat


         Un p’tit Mordillat de temps à autre, ça fait toujours du bien… Quand je dis « p’tit », c’est une façon de parler ! On s’embarque quand même pour plus de 500 pages. Et comme d’habitude, elles s’avalent goulûment. Les compagnons de la Brigade du rire (une équipe de hand-ball !) plongent dans une drôle d’histoire, qui tient le lecteur en haleine.
Il suivra la prise d’otage d’un éditorialiste de « Valeurs françaises », Pierre Ramut, qui sera contraint de … travailler dans les conditions d’un ouvrier à l’usine ! Comme Mordillat sait le faire à merveille, sur cette histoire un peu loufoque viendront se greffer mille autres petites et grandes aventures parallèles. Les vies défilent, les bonheurs et les malheurs des uns et des autres nous racontent l’univers des gens ordinaires dans les années du libéralisme triomphant.
Car c’est bien Mordillat que l’on lit, et sa Brigade du rire reste éminemment sérieuse quand elle s’attaque au monde profondément injuste tressé par cet ultra-libéralisme qui nous est actuellement vendu comme incontournable.
Bravo pour cette fidélité à la classe ouvrière. Derrière ces rires, c’est bien de cela qu’il s’agit. Ne pas oublier les mains des ouvriers, qui ne sont pas celles des intellectuels, fussent-ils de « brillants » éditorialistes sur le travail… des autres.



Écouter encore, lire encore...







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire